Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

Manu Dibango

19,99€

(Vinyle album)

Manu Dibango


Afrovision

L’album Afrovision, de 1976, le prouve : après avoir fait sa marque en 1972, Manu Dibango brûle de montrer avec cet album la diversité de sa musique et sa capacité à suivre les courants et les tendances. Bien entendu, une pièce disco était de rigueur sur tout album paru en 1976. Afrovision démarre donc avec le pétillant et percutant Big Blow. Comme pour dire « maintenant que vous avez eu ce que vous vouliez, suivez-moi ». il enchaîne avec le surprenant, et exempt de saxo, Streets of Dakar, avec ses percussions mélodiques, sa guitare slide qui miaule et son groove souple et élastique. Le niveau d’énergie remonte d’un cran avec les titres Aloko Party et Bayam Sell’am, et les pistes de danse de remplissent, puis vient Baobab Sun 7, qui non seulement met en valeur le brio de Dibango au vibraphone (tout comme la pièce-titre en finale), mais qui témoigne d’une forte inclination jazz fusion, direction que Dibango explorera plus avant dans les années suivantes. Et l’album se termine par le titre Afrovision, avec son groove afrobeat, son orgue plein de punch et ses couches de guitare.


Reserver avec la FNACVoir les spectacles

Nouveautés musicales

  • Paul McCartney  Paul McCartney  Indochine  Catherine Ringer  Patrick Bruel  Kelly Jones  Calogero  Ludwig Van Beethoven, Antonín Dvorák, Maurice Ravel, Claude Debussy  Sheila  Dry Cleaning  Guts Presents  L'Impératrice  Dua Lipa  Dua Lipa  Evanescence  Kaaris  The Jacksons  Jay Jay Johanson  Les Petits Ecoliers  Jon Batiste 

En ce moment...


En région


radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
lu. ma. me. je. ve. sa. di.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
 
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2021 PariMédia