Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

Foie gras : non au gavage

Version imprimable de cet article Version imprimable



Bientôt les fêtes...et encore plus de souffrance pour les oiseaux qui vivent enfermés pour la production de foie gras. Quand on pense à ce qu’il subissent, on ne peut plus imaginer consommer ce produit (que la pub nous fait apparaître comme festif) :
Le gavage consiste à enfoncer de force un tube de métal de 20 à 30 centimètres dans la gorge d’un canard ou d’une oie. Pour contraindre son corps à produire du foie gras, l’oiseau doit ingérer en quelques secondes une quantité de maïs telle que son foie finit par atteindre de 5 à 10 fois sa taille normale, et développe une maladie, la stéatose hépatique. Suite au choc du gavage, il est pris de halètements, de diarrhées, de vomissements.
Plus d’un million d’oiseaux meurent chaque année en France des blessures et maladies du gavage (statistiques de la filière du foie gras) avant d’arriver à l’abattoir.
Pour qu’ils ne puissent pas se débattre quand on leur empoigne le cou, la plupart des plus de 30 millions de canards gavés chaque année en France sont enfermés dans une cage si petite qu’ils ne peuvent pas se déplacer ni même se retourner. Le foie, devenu énorme, compresse leurs poumons et les rend haletants. Le passage de l’embuc provoque souvent des lésions ou des perforations de leur gosier. Peu de gens connaissant la réalité du gavage seraient prêts à infliger volontairement et consciemment de tels mauvais traitements à un oiseau pour un bout de foie gras un jour de fête...
Pour refuser cette barbarie, cessons de consommer du foie gras et expliquons pourquoi à notre entourage.
Joyeuses fêtes sans cruauté à tous.


publié le 12 avril 2008

auteur(s) Coralie /

Réagissez


1 Message

  • Foie gras : non au gavage 17 décembre 2005 15:34, par Coralie

    Bientôt les fêtes...et encore plus de souffrance pour les oiseaux qui vivent enfermés pour la production de foie gras. Quand on pense à ce qu’il subissent, on ne peut plus imaginer consommer ce produit (que la pub nous fait apparaître comme festif) :
    Le gavage consiste à enfoncer de force un tube de métal de 20 à 30 centimètres dans la gorge d’un canard ou d’une oie. Pour contraindre son corps à produire du foie gras, l’oiseau doit ingérer en quelques secondes une quantité de maïs telle que son foie finit par atteindre de 5 à 10 fois sa taille normale, et développe une maladie, la stéatose hépatique. Suite au choc du gavage, il est pris de halètements, de diarrhées, de vomissements.
    Plus d’un million d’oiseaux meurent chaque année en France des blessures et maladies du gavage (statistiques de la filière du foie gras) avant d’arriver à l’abattoir.
    Pour qu’ils ne puissent pas se débattre quand on leur empoigne le cou, la plupart des plus de 30 millions de canards gavés chaque année en France sont enfermés dans une cage si petite qu’ils ne peuvent pas se déplacer ni même se retourner. Le foie, devenu énorme, compresse leurs poumons et les rend haletants. Le passage de l’embuc provoque souvent des lésions ou des perforations de leur gosier. Peu de gens connaissant la réalité du gavage seraient prêts à infliger volontairement et consciemment de tels mauvais traitements à un oiseau pour un bout de foie gras un jour de fête...
    Pour refuser cette barbarie, cessons de consommer du foie gras et expliquons pourquoi à notre entourage.
    Joyeuses fêtes sans cruauté à tous.

    Voir en ligne : Manifeste pour l’abolition du foie gras

    Répondre à ce message

Pub...

  • Studio sur le port

    Saint-Mandrier-sur-Mer, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
    Studio dans maison de village à deux pas du port de Saint-Mandrier. Plages de sable et plages de galets à 500 mètres. Navette maritime pour Toulon à proximité. Idéal pour 2 personnes mais 4 couchag...

Dans la même rubrique

radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2017 PariMédia