Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte
http://www.ffkk.com

Freedom For King Kong : gare aux gorilles !

Version imprimable de cet article Version imprimable



Les FFKK - pour les intimes - se sont formés à Lorient en 94. Autant dire que les ports militaires, ils connaissent mais que c’est aussi le seul point commun entre la mentalité toulonnaise et la mentalité bretonne. Nous ne dirons rien sur les différences de pourcentages de vote à l’extrême droite en Armorique et en Basse Provence.

La politique est pourtant un vecteur de réflexion important chez ce groupe. Nico (batterie), D’jey (guitare), Bux2 (basse et choeur), Toni (claviers) et Bring’s (chant) sont des citoyens du monde. FFKK « veut donner son point de vue sans pour autant devenir un parti politique. Le but premier reste la musique...avec sa part d’éveil ». Mais ce nom : pourquoi King Kong ? « Parce que ça claque bien et que ça peut se décliner en version politique » qu’ils disent. Freedom For King Kong, c’est une invitation à s’épanouir, à « libérer la primate qui est en nous ». A première vue, libérer des instincts primaires chez l’homme rebute un peu, mais c’est vrai que la technologie ne se met pas automatiquement au service du plus grand bien et sert trop souvent à l’anéantissement des peuples. Cet appel à nos cousins gorilles se veut un manifeste de refus de la « sodocratie » : une révolte permanente contre l’apathie des citoyens et la volonté d’apporter sa pierre à l’édifice pour mettre à bas « l’illusion du pouvoir du peuple » dont nos gouvernants se délectent.

Leur moyen à eux d’éviter tout étiquetage et de réveiller les personnes endormies, c’est la musique et les concerts. C’est ce partage, cette rencontre avec le public qui leur permet de s’exprimer et de refuser l’abrutissement. Sur scène, le décor d’engrenages à la Temps Modernes de Chaplin marque ce de quoi il faut s’éloigner en protégeant et en développant sa part de rêve. Un esprit de Peter Pan, festif et épicurien.

Les FFKK ont pourtant connu pas mal de galères, changeant plus ou moins malgré eux de maison de disque (Boucherie Prod. qui a mis la clef sous la porte, Mosaïc avec qui ça se passait pas bien) et même en navigant sans pendant quelques temps. Mais « le groupe est un peu comme un trampoline : ensemble, ça permet de rebondir ». Avec trois albums à leur actif, ils sont tout de même plus productifs que Laurent Voulzy. Chaque album se fait à l’envie, avec bien entendu, une part de limites matérielles qui fait qu’il faut à un moment s’arrêter et passer à un autre morceau. Mais grâce à cette envie, les Freedom trace de façon autonome leur route et cultive sans appréhension le contre-pied. « La confrontation est un risque mais ça apprend » et ça les pousse à se tourner « vers une idée universelle, par de la musique pour que le résultat interpelle ».

En dix ans de carrière, les Freedom sont aguerris à la scène comme à la ville. La salle de l’Oméga Live n’est pas pleine mais ça slame. Il faut dire qu’FFKK ne font pas dans la ballade. C’est de la fusion, avec un flow ragga qui fait penser à de l’Asian Dub Fundation un peu plus métal. Bring’s en impose avec sa voix et surtout ses yeux qu’il écarquille comme s’il voulait nous faire peur en e pendant au fil de son micro. Il est secondé efficacement par les choeurs de Bux2 qui pourrait sans doute rivaliser avec Max Cavalera si les morceaux l’y autorisaient. D’jey, avec sa belle chemise et son chapeau oriental, démange sa gratte en passant tranquillement d’un bord à l’autre de la scène avec son allure d’anarchiste paisible. Toni, lui, balance sa crinière au-dessus de ses claviers et maudit sa manie de glisser quelques imperfections inaudibles pour les spectateurs au sein des partitions. - attention Toni ! maintenant on sait qu’il faut que tu sois plus concentré dans tes concerts. Derrière sa batterie Nico martèle sans trop s’agiter les refrains de son groupe préféré. Entre une pique contre Sarkozy, une dédicace à MacZde et une citation de Lofofora, les Freedom nous ont bien régalés.

Alors, les Freedom For King Kong passent près de chez vous : « Souriez ! »*


publié le 12 avril 2008

auteur(s) Julien /

* Les citations sont tirées de l’entretien que nous ont accordé les FFKK. Engagés et fort sympathiques, les Freedom sont de gens charmants. Merci au FFKK pour leur disponibilité et leur gentillesse.
** Spécial dédicace à Jérôme : j’espère que t’as apprécié le peu que t’as vu de la ville !

Réagissez


6 Messages de forum

  • > Freedom For King Kong : gare aux gorilles ! 6 avril 2004 16:35, par RaYmY

    Salut FFKK !!!
    Je vous est découvert grace a 1 site et depuis je vous lache plus !!
    Le problème ça vient du fait que vos albums sont durs a avoir alors pour le moment je le contente des extraits de votre site !
    Je n’arrète pas de faire de la pub pour vous dans mon lycée et a tous les gens que je connai !!
    Bon sur ce je vous félicite et j’espère que vous atteindrez la renommée que vous méritez d’ailleurs.
    RaYmY admirateur. ;-) :->

    Répondre à ce message

  • > Freedom For King Kong : gare aux gorilles ! 11 juin 2004 19:02, par bring’ s de ffkk

    salut raymy,
    désolé de répondre aussi tardivement mais je découvre le méssage à l’ instant.Premierement merci pour ton soutien,secondo si tu ne trouves pas nos disques ,commande les sur ffkk.com et rentre dans la street team par la même occasion.merci encore et à bientôt !!

    BRING’S

    Voir en ligne : http://ffkk.com

    Répondre à ce message

  • > Freedom For King Kong : gare aux gorilles ! 12 juillet 2004 01:56, par Manchot

    C vraiment le groupe que je suis avec le plus de plaisir, toujours aussi excellent (mm lorsque le public n’est pas au top -spécial dédicace pour les brestois de l’année dernière ! -)
    Le dernier album est très abouti, l’écouter me donne envie de moins marcher et de plus rêver... Merci.
    Surtout un bon conseil pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’assister à un de leur concert : bouger vous le cul, c’est tout simplement puissant ! Hate de les retrouver le 6 à Porspoder !!

    Bon allez, j’arrête là mes éloges !! Bonne continuation à vous et bon anniversaire (10ans ça se fête, j’espère que vous ferez quelque chose à Lorient pour l’occasion) à bientôt

    Cédric

    Répondre à ce message

  • > Freedom For King Kong : gare aux gorilles ! 19 juillet 2004 23:27, par Olivier

    Bien que "rangé" aujourd’hui et plus sensible aux sons de Massive Attack, à la fragilité de Portishead et aux textes introspectifs d’Alanis Morissette que des riffles des Ramones et des attaques post mortem des Killing Joke, j’avoue que que j’ai éprouvé un plaisir rare lors de votre concert à l’Oméga Live !
    Il ne m’a pas fallu, alors que je ne vous connaissais ni d’Eve ni d’Adam, plus 2 minutes pour éprouver le besoin d’ébrouer ma trop lourde carcasse de tout frais quadra ! J’en ai vu des trucs dans les atmosphères autrefois enfumées des glauques salles de concerts de Brest et des environs (Soit dit en passant !).
    Mais là ! La totale ! Le son, puissant mais sofistiqué, les paroles à la fois intelligentes et drôles, le phrasé du chanteur et son charisme époustoufflant... Y avait tout pour s’éveiller !!! Mais le primate qui est en moi ne dors jamais vraiment, rassurer vous... Même si le 21 avril a secoué quelques unes de ses puces !!!
    Je vous reverrai avec plaisir messieurs, et que tu m’ais offert un petit pin’s à tête de gorille après le concert, Bring’s, n’y est pour rien ! J’y tiens, c’est tout ! Pourquoi pas en Bretagne la prochaine fois, sur Brest ou Lorient... Histoire de garnison ?!
    Olivier

    Répondre à ce message

  • > Freedom For King Kong : gare aux gorilles ! 10 décembre 2004 18:38, par mikael

    déja bon anniversaire aux freedom . Ensuite c’est pour dire a tous ceux qui sont intéressés que j’ai l’intention de monter un fan club alors si ça intéresse a quelqu’un voila. Franchement vous etes le meilleur groupe de métal que je connaisse et c’est pour vous dire de continuer comme ça et votre dernier album est vraiment le meilleur avec des morceaux ou on peut se lancer dans un bon poggo et d’autres ou on peut prendre un peu de repos bref bonne continuation a tous les gars du groupe et encore une fois bon aniv freedom.

    Répondre à ce message

  • > Freedom For King Kong : gare aux gorilles ! 12 janvier 2005 16:37, par milatarée

    slt !tro for votre concert a Lorient !(surtout kan on é a lavan !)c t génial !vs a v tro la peche sa fé plésir davoir 1 groupe kom sa a Lorient !g bien aimé la chanson "entendez ma voix,entendez ma parole,je chante ac mon coeur pour tous lé freres de ma couleur" j conè c pa !c kan votre prochain concert a Lorient ?jespere ke sa durera pa tro lonten votre arret tt le monde ve 1 otre concert !merci detre ossi tarés sur sène !

    Répondre à ce message

Pub...

  • Studio sur le port

    Saint-Mandrier-sur-Mer, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
    Studio dans maison de village à deux pas du port de Saint-Mandrier. Plages de sable et plages de galets à 500 mètres. Navette maritime pour Toulon à proximité. Idéal pour 2 personnes mais 4 couchag...

Dans la même rubrique

radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2017 PariMédia