13 13
agenda agenda
Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

L’ELIXIR D’AMOUR

LES NUITS MUSICALES SAINTE-VICTOIRE 2011

Date : mercredi 29 juin 2011 - 21h00
Lieu : Bouches-du-Rhône > Rognes >
Festival : Nuits Musicales de la Sainte-Victoire
Localiser : Plan d'accès
Tarifs : 20,00 € à 34,00 €
Version imprimable de cet article Version imprimable Reserver avec la FNACRéserver avec la FNAC
Tous les RDV de ce spectacle
23-06-2011 : Peynier
0 vote


CARRIERES
ROUTE DE LAMBESC
13840 ROGNES


L’ELIXIR D’AMOUR
LES NUITS MUSICALES SAINTE-VICTOIRE 2011
Opéra
- le 29/06/2011
- à 21h00
- Durée : environ 2h

Opéra de Donizetti
- Orchestre Symphonique
- Solistes + Chœur de l’Opéra National d’Ukraine
- Lviv L’Elixir d’Amour est un opéra en deux actes de Gaetanno Donizetti, raconté par Eve Ruggieri

- Avec Lucia di Lammermoor, il est le plus célèbre ouvrage du très prolifique compositeur italien.

L’histoire se déroule au début du 19e siècle dans un village où la belle Alina est courtisée par un jeune homme réservé, Nemorino. La jeune fille finit par l’ignorer lorsque se présente un fringuant militaire Belcore, qui, plus qu’impatient la demande en mariage. Le pauvre Nemorino va pouvoir, grâce à un philtre, acquis auprès d’un charlatan, renverser la situation et se retrouver dans les bras de sa belle.

Voici l’histoire aussi simple qu’efficace de l’Elixir d’Amour. L’ouvrage de Donizetti est composé sur un livret de Felice Romani, un librettiste qui a écrit l’intrigue de nombreux chef d’oeuvre de l’opéra.

L’Elixir d’Amour est un opéra très enlevé. L’humour du livret et la richesse de la musique font de cet ouvrage belcantiste un moment particulièrement réjouissant.

Il est l’un des opéras les plus interprétés du Belcanto qui a connu dès sa création en 1832 à Milan un très grand succès. Il réclame des voix belles et très subtiles, ainsi que des acteurs efficaces.

L’oeuvre repose sur quatre solistes, une soprano, un ténor, un baryton et un baryton basse bouffe.

Les personnages, comme le réclame l’Opéra-Bouffe sont truculents, la comédie et le comique prennent toute leur place dans cet ouvrage.

La musique enlevée et gracieuse vient souligner le caractère léger de la pièce qui par sa fraîcheur et son inspiration satisfait du mélomane le plus exigeant au néophyte en quête de bons moments musicaux.

A noter l’air célèbre et très touchant du ténor “una furtiva lagrima” qui intervient à la fin du second acte. Il s’agit là du passage le plus connu de l’ouvrage.
Cet air est très souvent repris dans les récitals ou les concerts.

Casting des voix par Eve Ruggieri
• Adina : Sonya Yoncheva
• Nemorino : Domenico Menini
• Belcore : Alexandre Duhamel
• Dulcamara : Jean-François Vinciguerra
• Giannetta : Yuree Jang

- Mise en espace : Jean-François Vinciguerra
- Avec l’Orchestre National de l’Opéra d’Ukraine-Lviv
- Direction : Grigori Penteleïtchouck
- Directeur Technique / Conception éclairage : Francis Mannaert


Donnez votre avis


13 13

En région


radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
lu. ma. me. je. ve. sa. di.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
 
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2020 PariMédia