13 13
agenda agenda
Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

LA CLEMENZA DI TITO

FESTIVAL D’AIX-EN-PROVENCE 2011

Date : jeudi 7 juillet 2011 au jeudi 21 juillet 2011
Lieu : Bouches-du-Rhône > Aix-en-Provence >
Festival : Festival d’Aix-en-Provence
Localiser : Plan d'accès
Tarifs : 33,00 € à 255,00 €
Version imprimable de cet article Version imprimable Reserver avec la FNACRéserver avec la FNAC
0 vote


THEATRE DE L’ARCHEVECHE
Place de l’archevéché
13100 AIX-EN-PROVENCE


LA CLEMENZA DI TITO
FESTIVAL D’AIX-EN-PROVENCE 2011
Opéra
- les 07, 10, 13, 15, 19 et 21/07/2011
- à 21h30
- Durée : 2h20 entracte compris

Spectacle en italien surtitré en français

Mozart  : La Clemenza di Tito (La Clémence de Titus)
Opera seria en deux actes, K.621, sur un livret de Caterino Mazzolà d’après Pietro Metastasio. Créé le 6 septembre 1791 au Théâtre des Etats de Prague.

- Direction musicale Sir Colin Davis
- Mise en scène et scénographie David Mc Vicar

- Titus John Mark Ainsley
- Vitellia Carmen Giannattasio
- Sesto Sarah Connolly
- Annio Anna Stephany
- Servilia Simona Mihai
- Publio Darren Jeffery

- Chœur Estonian Philharmonic Chamber Choir
- Orchestre London Symphony Orchestra

« Ce n’est point une nécessité qu’il y ait du sang et des morts dans une tragédie ; il suffit que l’action en soit grande, que les acteurs en soient héroïques, que les passions y soient excitées, et que tout s’y ressente de cette tristesse majestueuse qui fait tout le plaisir de la tragédie. »
- Jean Racine, préface de Bérénice, 1671 -

Titus, empereur de Rome, a renoncé à Bérénice, la princesse étrangère. Il décide d’épouser Servilia, ce qui provoque l’ire de l’ambitieuse Vitellia. Or Sextus ferait tout pour l’amour de Vitellia, y compris fomenter un attentat contre l’empereur dont il est pourtant l’ami le plus intime.
Reprenant un livret du grand Metastasio maintes fois mis en musique, Mozart transfigure les conventions de l’opera seria en revisitant cette forme ancienne grâce à une musique gorgée de sentiments contenus et ombrée de mélancolie. Il produit ainsi son dernier opéra, chef d’œuvre d’humanité douloureuse où l’on voit un homme de pouvoir se rendre maître de ses pulsions. Un voile d’émotion passe alors sur cette Clémence de Titus qui raconte la fable des passions finalement domptées.

Sous réserve de modifications


Donnez votre avis


13 13

En région


radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
lu. ma. me. je. ve. sa. di.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
 
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2020 PariMédia