Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

LA PORTE ÉTROITE : UNE NOUVELLE GALERIE D’ART CONTEMPORAIN À TOULON

Version imprimable de cet article Version imprimable



Ce qu’on attendait depuis longtemps est arrivé : l’ouverture d’une galerie d’art contemporain en plein centre de Toulon. Cette heureuse initiative vient de Gilles BOUDOT,artiste photographe, bien connu des élèves du lycée Dumont d’Urville pour y avoir enseigné 22 années. Aujourd’hui, dégagé des ses obligations professorales, il s’engage sur une nouvelle voie, courageuse et généreuse : la création et la direction d’un lieu d’exposition. Heureuse initiative, car depuis la fermeture de la galerie institutionnelle des Musées (Galerie des Remparts), et si l’on excepte la galerie associative l’Axolotl située sur la place du Globe, gérée par le Metaxu et dédiée aux arts numériques sous toutes les formes, Toulon ne disposait plus d’espace d’art contemporain.

Ce manque se faisait sentir depuis plusieurs années déjà, preuve en est que l’inauguration de la galerie, le 10 juillet, a réuni plus trois cents personnes : artistes, professeurs, étudiants, personnalités, amis et voisins ont pu découvrir et apprécier le lieu et les oeuvres d’une dizaine d’artistes autour d’une première exposition intitulée "Tour de chauffe" , et, ce, dans une ambiance de fête de l’art.

"La porte étroite" porte bien son nom : passage étroit pour entrer dans ce lieu, petit mais fonctionnel, bien éclairé, chaleureux. Passage étroit aussi pour les artistes qui auraient envie d’y montrer leur travail, car Gilles Boudot désire donner à sa programmation une ligne artistique précise et personnelle, altruiste aussi, signe prometteur d’expositions de qualité.

Fort d’une double expérience, artistique et pédagogique, Gilles Boudot se veut l’initiateur de rencontres entre artistes de générations et de notoriétés différentes, il espère ainsi impulser chez de jeunes créateurs frais émoulus un élan et une expérience uniques en leur donnant la possibilité de dialoguer avec de grands artistes nationaux ou internationaux sur une même problématique. Pour donner un exemple concret : un de ses premiers projets serait de réunir dans une même exposition deux ou trois artistes qui, tout en gardant une démarche personnelle, exprimée par le medium de leur choix, se pencheraient sur la problématique du paysage bâti .

Gageure courageuse, pari audacieux que d’inviter de grands artistes à présenter leur travail avec un souci de partage et de solidarité envers des jeunes, mais aussi avec le désir d’un enrichissement venant de la jeunesse. Certes, Gilles Boudot est conscient des contraintes et difficultés qui l’attendent : limites probables de la liberté de ces artistes à la renommée déjà bien établie - ils sont souvent liés par un contrat avec les galeries-, problèmes d’ego, qu’on sait parfois surdimensionné, problèmes de logistique, etc... Mais le pari mérite vraiment d’être tenu, et,de toutes façons, il n’obèrera pas l’organisation d’expositions plus classiques, de groupe ou monographiques.




Pour la première exposition, Gilles Boudot a invité le réseau d’artistes "c’est bien parti" - qu’il a rejoint cette année - à travailler sur le thème du tour de chauffe . Tour de chauffe de la galerie réussi. Souhaitons lui tout le succès possible.

L’article suivant sera entièrement consacré à l’exposition actuelle du réseau.

La PORTE ETROITE, 3 rue Etienne Dauphin, TOULON (proche de l’Opéra)
Ouverture du jeudi au samedi, de 10h à 12h30 et de 16h à 19h
et sur rendez-vous au 06 61 74 11 50

https://www.facebook.com/laportetro...

MFLP, le 17 juillet 2015

Crédit photographique : François Deydon et Marie-Françoise Lequoy
Courtesy Gilles Boudot et "c’est bien parti"


publié le 27 février 2017

auteur(s) En diagonale /

Réagissez


radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2017 PariMédia