Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

"LES INTIMITÉS OBSCURES" DE SANDRINE PAILLARD AU BOSPHORE

Version imprimable de cet article Version imprimable



Où il est question de cris et de regards, de corps souffrants, de ténèbres. Allusion à la situation désespérée de la femme dans de nombreux pays ?

du 11/09 au 8/10/04, au Centre d’Art du Bosphore, à La Seyne sur mer


publié le 12 avril 2008

auteur(s) En diagonale /

Réagissez


radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2017 PariMédia