Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

MUSIQUES D’AMOUR À CARNOULES : 9ème FESTIVAL MUSICAL ORGANISÉ PAR LA TARTUGA -DU 22 AU 30 JUILLET -

Version imprimable de cet article Version imprimable



LA TARTUGA NOUS INVITE A SON 9ÈME FESTIVAL MUSICAL A CARNOULES
du vendredi 22 au samedi 30, Salle Daumier

Le WEM est un événement hors norme, un ovni dans le paysage culturel, qui apporte beaucoup de bonheur à ceux qui le fréquentent et reste néanmoins oublié de la majorité. Le WEM est un festival de musique sans a priori sur la musique et la façon d’en faire. Il fait participer des professionnels comme des amateurs. Tendance opéra, il enrobe ses productions lyriques de récitals très sérieux et/ou de créations bouffonnes pour donner chaque année aux spectateurs un parcours à effectuer sur un thème donné. L’amour de la musique, donc, mais pas que de la musique, dans une atmosphère détendue faite d’échanges et de surprises toujours renouvelées. Ne manquez pas ce WEM9, une mouture particulièrement originale et rare, d’autant plus que les organisateurs semblent, avec ce feu d’artifice, vouloir signifier qu’il s’agit d’un bouquet final et qu’ils s’apprêtent à arrêter l’expérience après neuf ans de glorieuse existence. Voir SITE WEM

-  Vendredi 22 juillet - 21h - : Musique romantique - LAMARTINE A CARNOULES.

Soirée comme en famille au XIXe siècle, Mozart, Liszt, Rossini... du piano, du chant, des violons ; une atmosphère amicale pour entendre la grande musique simplement, comme on l’aime.

-  Samedi 23 juillet - 21h - : Opéra de JULES MASSENET - WERTHER.

Sous la direction musicale de David Roblou, Mise en scène : Bernard Turle, John Upperton (Werther), Isabelle Poinloup (Charlotte), etc

Certains dénigrent Massenet et Werther. On voit volontiers dans ce dernier un « drame bourgeois ». Et c’en est peut-être un. Mais à être bourgeois, il n’en est pas moins drame. La version du WEM sera forcément, comme tout ce que produit la troupe de Bernard Turle, très fort et sensible. Les deux interprètes principaux, entre autres, ne versent pas dans la mièvrerie qu’on prête à cette œuvre, qui est en fait un sommet de l’opéra français. Ils en font ressortir toute la sensualité et la violence, gommant notamment du personnage de Charlotte la soumission et la légèreté dont on a trop souvent voulu l’accabler.

- Dimanche 24 juillet - 18h - en l’Eglise de l’Assomption * : BIBER, LES SONATES DU ROSAIRE

La vie du Christ vue par un compositeur baroquissime ; le récital (durée 4 heures, 2 entractes) est censé amener l’auditeur à une transe mystique. Le violoniste joue avec 6 violons tous accordés différemment, dont un avec les cordes croisées pour imiter la Croix du Christ !

Récital exceptionnel avec le violoniste Pavlo Beznosiuk

-  Lundi 25 juillet - 21h00 - Opéra-ballade : L’OPÉRA DU GUEUX, 1728.
par John Gay et Christopher Pepusch, Nouvelle production

Sous la direction musicale de David Roblou, nouvelle adaptation et mise en scène : Bernard Turle, avec la troupe de comédiens acteurs du WEM, David Roblou (clavecin), Pavlo Beznosiuk (violon), Paula Chateauneuf (luth) (violon et luth d’époque)

L’anti-opéra anglais du XVIIIe dont se sont inspirés Brecht et Weill pour leur l’Opéra de Quat’ Sous : les bas-fonds londoniens, des bandits et des filles de mauvaise vie, un milieu où règne une féroce philosophie de la survie, où l’amour se monnaye comme la mort. Des dialogues cinglants sur fond de clavecin. Un spectacle haut en couleurs et en musiques (douces balades irlandaises, écossaises, extraits de Purcell, dont les paroles sont détournées pour se moquer de l’opéra italien et de la haute société de l’époque). Cette œuvre est très rarement donnée. A voir absolument. Le baroque se moquant de lui-même.

- Mardi 26 juillet - 21h - WERTHER

-  Mercredi 27 juillet - 21h00 - L’OPÉRA DU GUEUX

- Jeudi 28 juillet - 21h00 - WERTHER

- Vendredi 29 juillet - 21h - LA TORTUE AMOUREUSE - féerie musicale contemporaine
Musiques de Véronique Souberbielle, Musiques additionnelles de Isabelle Poinloup
Pot-pourri de courts extraits de musiques classiques et autres Textes et paroles de Bernard Turle, Parodies de poésies françaises par Lau Pym

Avec : Isabelle Poinloup, Véronique Souberbielle, Bruno Picaudé, Charlotte Biasetti (récitante), Marianne Mathéus (chants vaudou, le Chœur de La Tartuga, le quintette Greliak, Martine Cardo, Chorégraphies : Laurence Gautriaud et Bertrand Noé, Carapaces des Tortues par Carla Van der Wer, Kakémonos de Nadia Bentobji

Dans un jardin provençal, havre d’un cheptel de tortues d’Hermann (à taille humaine), se promènent des chanteurs.Tortues et deux-pattes s’observent mutuellement,,sous l’œil intéressé de la fourmi, du lézard et de la cigale. Une fable ? Disciples de La Fontaine, les Tortues livrent leurs pensées en chansons sans pour autant mâcher leurs mots. Esprit, jeux de mots, mélancolie, quant à soi, références littéraires : l’équipe du WEM passe par l’allégorie pour faire un commentaire âcre de la réalité. Un spectacle inclassable fait par des aventuriers du théâtre musical de l’absurde.

- Samedi 30 juillet - 21h00 - L’OPÉRA DU GUEUX


LA TORTUE POETIQUE PUBLIE

La Tartuga publie aux éditions A durée limitée un recueil de textes poétiques sur la tortue, son emblème. Des parodies de grands poèmes romantiques et autres, des textes de chansons, des vers légers, amusants, aux accents mordants ou mélancoliques, comme l’animal fétiche de La Tartuga, comme ses spectacles. Pour soutenir La Tartuga et prolonger son œuvre éphémère dans un coin de votre bibliothèque, réservez votre exemplaire numéroté. Textes de Lau Pym. Dessins de Sophie Menuet. 60 pages. Tirage limité. 10 Euros. Parution : juin 2005


RENSEIGNEMENTS - RESERVATION CONSEILLEE

LA TARTUGA 40 rue colonel Fabien
83660 CARNOULES

04 94 28 41 06

tartuga@wanadoo.fr..

INFORMATIONS COMPLETES SUR LE SITE :

Adhésion à La Tartuga 20 euros -
Lamartine, Tortue 10 euros -
Biber 15 euros -
Werther, Gueux 20 euros -
Le Pass de 50 euros (adhésion 20 euros comprise + forfait 30 euros) donne droit aux 5 spectacles -
Précisez vos dates, Chèque libellé à LA TARTUGA à envoyer à l’adresse ci-dessus -
Vous recevrez les billets par retour de courrier


publié le 12 avril 2008

auteur(s) En diagonale /

Réagissez


Pub...

  • Studio sur le port

    Saint-Mandrier-sur-Mer, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
    Studio dans maison de village à deux pas du port de Saint-Mandrier. Plages de sable et plages de galets à 500 mètres. Navette maritime pour Toulon à proximité. Idéal pour 2 personnes mais 4 couchag...

Dans la même rubrique

radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2017 PariMédia