83 83
agenda agenda
Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

Récit de mon quartier

Date : vendredi 13 décembre 2019 - 20h45
Lieu : Var > Toulon > Espace Comédia >
Téléphone : 04 94 36 19 16
Adresse : 10, rue Orvès - Le Mourillon, 83000
Localiser : Plan d'accès
Tarifs : Plein Tarif: 17 euros Tarif Réduit: 15 euros Tarif Abonné Espace Comedia: 13 euros Tarif Jeune: 8 euros
Version imprimable de cet article Version imprimable
Proposé par CDO 
0 vote


« ce monologue atteint l’universel par sa sincérité, sa générosité et son humanité... »

Fils de pieds-noirs et d’immigrés, Jean-Jérôme Esposito a grandi dans une cité des quartiers Nord de Marseille, véritable tour de Babel où chaque étage est un voyage. L’Algérie est son origine, l’Italie sa patrie, l’Espagne est dans son assiette, la Tunisie est dans son cœur, et le français est sa langue. Seul en scène, il raconte avec finesse et tendresse la richesse multiculturelle qui l’a façonné en incarnant tour à tour les personnages hauts en couleur et comme sortis d’un univers Fellinien qui ont bercé son enfance. Il parvient à travers eux à nous toucher au cœur et à nous rapprocher de ces cités, souvent caricaturées et si lointaines pour bien des Français parce que "pas tout le monde a eu la chance de vivre dans un quartier aussi pourri que le mien, dans une ville aussi populaire que la mienne".

Jean-Jérôme Esposito rend aussi hommage aux artistes avec lesquels il a eu la chance et le bonheur de collaborer très jeune (Mastroianni et Bertrand Blier, Guédiguian) et qui l’ont ouvert à d’autres horizons. Dans sa réflexion sur l’identité et l’apprentissage des différences, Jean-Jérôme Esposito ne contourne pas les clichés.

ien au contraire, il les enfonce avec humour, poésie et autodérision. Un témoignage intime et drôle qui touche à l’universel par sa générosité et son humanité.

Texte et jeu : Jean-Jérôme Esposito

Mise en scène : Julie Lucazeau

« Un fils pour Caubère. Un petit frère pour Bosso. Un cousin pour Elmaleh. Un neveu pour Jaulin. Un filleul pour Fellag. Un gendre pour Boujenah. Parce qu’on y rit, mais pas que. Et tout est dans le "pas que" » La Marseillaise

« Avec un humour croisant commedia dell’arte et esprit corrosif à la Dario Fo, il fait entendre la joie et la générosité de ces populos peu représentés. » La Terrasse


Donnez votre avis


83 83

En région


radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
lu. ma. me. je. ve. sa. di.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
 
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2020 PariMédia