Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

Saint-Tropez et sa légende

Version imprimable de cet article Version imprimable



JPEG - 8.2 ko
A.Thierry, Port de Saint-Tropez

Chef-lieu de canton de 6 250 habitants (70 voire 80 000 visiteurs et plus certains jours d’été), Saint-Tropez., est certainement le village le plus connu du monde entier.

Village de pêcheurs et port de pèche depuis ses origines, Saint-Tropez s’est progressivement adapté au modernisme. Il se classe maintenant comme l’un des ports de plaisance les plus fréquentés de la Côte-d’Azur varoise, en même temps qu’un port d’escale visité par les paquebots de croisières les plus luxueux.

C’est Maupassant qui découvrit la petite ville jusqu’alors totalement ignorée des touristes. Mais, c’est surtout aux peintres que Saint-Tropez doit sa notoriété, d’abord Paul Signac qui, séduit parle pays y acheta mie maison, La Hune, puis Matisse, Bonnard, Marquet Camoin, Dunoyer de Segonzac. Les milieux littéraires puis le monde du cinéma donna à Saint-Tropez sa renommée internationale.

La légende de Saint-Tropez
En l’an 68 après Jésus-Christ, l’intendant de Néron, Tropez (Torpes) fut décapité sur ordre de l’Empereur pour avoir refusé d’adjurer sa foi chrétienne. Son corps fùt jeté dans une barque avec un coq et un chien à l’embouchure de l’Arno. Le corps, intact, dériva jusqu’aux côtes d’Héracléa qui devint Saint-Tropez.

Pierre-André de Suffren de Saint-Tropez est né en 1729 à Saint-Cannat. Il est capitaine de vaisseaux de la marine royale jusqu’en 1781. Il est alors envoyé aux Indes au commandement de cinq vaisseaux et entame une campagne qui durera deux ans, des îles du Cap-Vert au Cap de Bonne-Espérance, de la Réunion à Ceylan, de Sumatra à Madras. Il deviendra amiral et mourra à 62 ans, en 1788. Sa statue est érigée sur le quai portant son nom.

Visite de la ville
Le musée de l’Annoncicule : les collections s’échelonnent entre 1890 et 1950 ; elles surprennent par leur qualité et leur homogénéité. Les mouvements pointillistes et nabis sont représentes par des toiles de premier ordre de Seurat, Signac, Cross, Bonnard, Vivillard, Deni. Le fauvisme est présent avec des chefs d’oeuvre de Matisse, Derain, Vlaminck, Dufy, etc.
Le musée contient également une dixaine de sculptures (Maillot, Despian, Wlérick).

Le musée naval de la Citadelle : la forteresse est située à l’Est de la ville. Elle domine le golfe, offrant un magnifique panorama (par temps clair ; on aperçoit les Alpes). Décidée par le maréchal de Villars puis de Sully, la construction de la Citadelle commence en 1583 et s’achève en 1607. Un moulage du sculpteur Landowski à la gloire de l’amiral de Grasse orne l’entrée. L’original de ce bas-relief se trouve dans les jardins du Trocadero. Situé dans le donjon, le musée illustre la longue histoire maritime de la cité (amphores, cartons de bronze espagnols du 16e siècle, maquettes de vaisseaux anciens et modernes, estampes, tableaux).

A voir également : l’église de Saint-Tropez (début du 19è siècle, de style baroque italien) ; la chapelle de la Miséricorde ; la tour Jarlier ; la place des Lices ; les remparts ; les vieux quartiers.


publié le 12 avril 2008

Sources SI de Saint-Tropez - Quai de Suffren 83990 Saint-Tropez

Réagissez


Pub...

  • Studio sur le port

    Saint-Mandrier-sur-Mer, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
    Studio dans maison de village à deux pas du port de Saint-Mandrier. Plages de sable et plages de galets à 500 mètres. Navette maritime pour Toulon à proximité. Idéal pour 2 personnes mais 4 couchag...

Dans la même rubrique

radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2017 PariMédia