Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

Sur les pas de Brusse

Version imprimable de cet article Version imprimable



Alors que Jacques Kérouac, écrivain fétiche de la Beat generation, s’est perdu peu à peu dans le voyage jusqu’à s’anéantir sur des voies de chemin de fer qui devinrent sans issue, Mark Brusse met à profit la découverte du monde pour construire une oeuvre protéiforme.

Né à Alkmar (Pays-Bas) en 1937, il poursuit des études à l’Ecole des Beaux Arts d’Arnhem et s’installe à Paris en 1961 où il produit ses premiers assemblages, Les clôtures. A cette période, il fréquente les Nouveaux Réalistes, mouvement créé autour du critique Pierre Restany. La ville lumière sera désormais la base d’incessants aller retour vers d’autres continents, d’autres cultures, d’autres foisonnements et enrichissements personnels.

A NewYork en 1965, il s’imprègne du courant minimaliste qui offrira à son travail une nouvelle orientation avec l’épuration des couleurs et des formes. Il rejoint pour un temps le groupe Fluxus, participe ainsi à plusieurs Happenings et rencontre l’univers musical de John Cage. Les premières installations adaptées à l’espace donné voient le jour, comme ses immenses volumes de bois emplissant les salles de la Kunsthalle de Berne (1968). Puis, Berlin et de nouveau Paris et d’autres assemblages réunissant des matériaux tels que le bois, la corde... l’Amérique Latine...et le choc du Japon où il y parfait sa technique du collage.

Il récupère ainsi les éléments dans la rue (des morceaux de papier écrits) pour les associer quelquefois à d’autres objets comme des lambeaux d’étoffe. Presque une rétrospective, l’exposition Mark Brusse de la Villa Tamaris propose une vaste sélection des années 60 à nos jours. Cet échantillonnage permet de comprendre une oeuvre qui se révèle par les métaphores qu’elle convie. On est devant un travail extrêmement documenté et dans lequel paradoxalement l’aléatoire intervient. C’est enfin un rébus sans réponse que l’intitulé de l’exposition illustre à merveille.

« Mark Brusse, Réponse en question », exposition du 15 mars au 4 mai 2008, vernissage vendredi 14 mars, de 18h00 à 21h00, Villa Tamaris Centre d’art, Salles terrasse. Tel : 04.94.06.84.00


publié le 12 avril 2008

auteur(s) Jean-Christophe Vila /

Réagissez


radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2017 PariMédia