Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

Un ouvrage décapant : « Traité d’Athéologie », par Michel ONFRAY

Version imprimable de cet article Version imprimable



Si vous êtes de ceux qui croient à l’existence d’un être supérieur, qu’il se nomme Dieu, Yahvé, ou Allah, et qui, non content de faire la pluie et le beau temps , régirait tous les détails de votre vie et de votre mort, ne lisez pas ces lignes car elles traitent d’un ouvrage qui a toutes les chances de vous irriter. Irrité, il l’était ce cardinal entendu récemment à la radio qui traitait ce livre de « tissu d’insultes », réaction assez éloignée de la charité chrétienne et du pardon des offenses.

Par contre, si vous estimez que toute religion est au mieux un aveuglement, au pire une entreprise de superstition, si vous pensez que l’état de santé du pape encombre nos journaux télévisés plus que de raison, si vous croyez que chez les terroristes de tous pays et de tous temps la religion est un alibi bien commode, précipitez-vous sur ce bouquin pas philosophiquement correct, certes, mais qui change un peu du discours ambiant. Puisque vous savez que vous retournerez poussière et qu’il n’y a qu’une vie, vous apprécierez qu’on vous invite à la déguster en refusant les interdits fondés sur des principes dont la légitimité n’a jamais reçu le moindre début de preuve. « ...faire et ne pas faire, dire et ne pas dire, penser et ne pas penser, agir et ne pas agir...les textes religieux abondent en codifications existentielles, alimentaires, comportementales et autres...Car on ne mesure bien l’obéissance qu’avec les interdits. Plus ils pullulent, plus grandes sont les occasions de fauter, plus les probabilités de perfection s’amenuisent, plus la culpabilité augmente. Et c’est une bonne chose pour Dieu -du moins le clergé qui s’en réclame !- de pouvoir jouer avec ce puissant ressort psychologique ».

La lecture de cet ouvrage vous paraîtra -comment dire ?- roborative. Ce sera comme une bouffée d’oxygène dans notre atmosphère encore embrumée par les miasmes du penser obligatoire instillé par la religion et qui, si on n’y prend garde, prétend encore aujourd’hui, à l’époque où l’homme est capable d’aller sur la Lune, inspirer nos idées et nos actes.

On l’aura compris, le philosophe mécréant Michel Onfray s’en prend d’abord à la prétention que manifestent les trois religions monothéistes à vouloir nous manipuler. Baptême, circoncision, tchador, même combat. Et il le fait en des termes vifs, directs, qui, par moments, ne sont pas très loin de ceux d’un pamphlet. D’où, sans doute, l’irritation du cardinal cité plus haut. Il est vrai que, philosophe pour philosophe, le langage d’Onfray ferait passer Sartre pour un premier communiant, si on ose cette image pieuse. Mais pour une fois qu’un philosophe utilise les termes du commun des mortels, ne chipotons pas car c’est peut-être le meilleur moyen de diffuser la philosophie.

« Traité d’Athéologie », Michel ONFRAY, Editions Grasset, 18,50 €


publié le 12 avril 2008

auteur(s) C.B /

Réagissez


5 Messages de forum

  • Ce livre fait certes du bien mais Onfray mélange trop les "petits" et les "grands" arguments pour ne pas paraître parfois un peu lourd.

    Répondre à ce message

  • NE METTEZ SURTOUT PAS 15 EUROS DANS L’ENTREPRISE DE DÉMOLITION ONFRAY, SAUF SI VOUS ÊTES MASO

    Ah, quelle belle occasion vous me donnez de dire tout le mal que je pense du personnage de Michel Onfray et de son oeuvre...J’ai vécu à Caen, là où il a créé son université. Devant des auditoires bien bourgeois, il critiquait, dénigrait tout ce qui a construit notre culture, notre société. Une véritable insulte à son auditoire. Une Tabula Rasa. Bon, ça va encore. Mais, bien campé dans son personnage de provocateur systématique, il démolit aujourd’hui tout autour de lui, il méprise les gens, petites ou moins petites, il méprise les familles, les croyants ou ceux qui ont foi en l’homme, bref, il tire sur tout ce qui bouge ou qui ne bouge pas. Avec un culot monstrueux. Et c’est pour cela qu’on le voit partout. Et c’est comme cela qu’il se fait connaître et qu’il fait du fric. En cassant. Facile, trop facile, trop provocateur pour être honnête. Et sa philosophie, que vaut-elle ? Je ne suis pas assez compétente pour en juger, mais je doute qu’elle fasse beaucoup d’heureux, car ce n’est pas par “l’égo et l’égoïsme”, le “tout ce que je veux, tout de suite”, le “tant pis pour l’autre”, le “tant pis pour les générations à venir “, le “vive le clonage, le nucléaire, mon plaisir, vive moi” sans nuance, qu’on peut construire un monde heureux et durable. Je l’ai souvent écouté sur France Culture ou à la Télévision, j’ai lu plusieurs de ses livres, et plus je le “fréquente”, plus je le trouve odieux.

    Je vous déconseille vivement de mettre vos 18 euros dans l’entreprise de démolition Onfray....Mais si vous êtes maso, alors oui, achetez son livre, vous en aurez pour votre argent...mais vous serez peut-être déstructuré à vie. et vous rentrerez dans son jeu de fric.

    Répondre à ce message

  • Merci de m’éclairer sur le personnage Onfray
    Je suis aux antipodes de ses positions philosophiques = matérialiste, hédoniste, athée,
    anarchiste, libertaire...
    J’ai fait une partie de mes études à Caen, et à la Sorbonne, j’ai connu le philosophe Claude Tresmontant pour qui l’athéisme n’était pas pensable, rationnellement et qui, par ses travaux à apporté à la critique religieuse et à la datation des Evangiles....

    Répondre à ce message

  • un ouvrage exemplaire dans la technique de décontruction philosophique quoique très extrémiste par moment mais tellement agréable à lire..

    Répondre à ce message

Pub...

  • Studio sur le port

    Saint-Mandrier-sur-Mer, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
    Studio dans maison de village à deux pas du port de Saint-Mandrier. Plages de sable et plages de galets à 500 mètres. Navette maritime pour Toulon à proximité. Idéal pour 2 personnes mais 4 couchag...

Dans la même rubrique

radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2017 PariMédia