L’ECOLE DES FEMMES

jeudi 17 mars 2011 au samedi 19 mars 2011
Théâtre

THEATRE CLASSIQUE

L’ECOLE DES FEMMES
Théâtre Classique

  • du 17 au 19/03/2011
  • à 20h30

Résumé

L’École des femmes peut être considérée comme la première grande comédie classique. Elle raconte la précaution inutile d’un barbon qui tente de s’opposer aux amours des deux jeunes héros : le vieil Arnolphe prétend épouser Agnès, sa pupille, que courtise le jeune Horace.

Celui-ci tente en vain de ravir la jeune fille, mais Arnolphe s’interpose, et songe finalement à enfermer définitivement la demoiselle récalcitrante dans un couvent. Fort heureusement, in extremis, survient le père d’Horace qui a promis d’unir son fils à la fille de son ami Enrique, et cette fille s’avère en fait être la jeune Agnès.

A la farce, elle emprunte ce motif universel du cocuage et de la jalousie, et ces valets grossiers et maladroits que sont Alain et Georgette. De la comédie italienne, elle retient les intrigues galantes, les rencontres au balcon de jeunes gens amoureux, les armoires, les échelles et autres ruses, les surprises, rebondissements et coups de théâtre opportuns.

Mais la nouveauté réside dans la peinture de mœurs et de caractères, où se révèle la finesse psychologique du dramaturge. À côté d’Alain et Georgette qui sont vraiment des types, et même Horace, dans une certaine mesure (c’est l’Horatio de la commedia dell’arte*), Agnès se révèle et évolue tout au long de la pièce. L’ingénue du début n’est plus l’oie blanche que disait Arnolphe, car à l’école de l’amour, elle apprend l’intelligence du cœur et les ruses de l’esprit.

Distribution

  • Mise en Scène : Danielle Majeur
  • Scénographie :Léonie Baile
  • Musique : Endosgenes
  • Direction des Comédiens : Jean-Louis Russo
    Comédiens :
  • Arnolphe/ Serge Morisso
  • Chrysalde/ Raphaël Boyes
  • Georgette/ Agnès Croutelle
  • Alain/ Raphaël Thiers
  • Oronte/ Pascal Durrieux
Tarifs : 13,00 € à 16,00 €

Renseignements : Black Box - tél.: 04 92 00 75 60